Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck

Par NewTouch 28 Février 2013, 10:47 new wave

Situé au 49/51 avenue George V dans le 8ème à Paris, Miss Kō est une cantine asiatique réalisée par Philippe Starck. Un univers atypique tout droit sorti d'un imaginaire cinématographique. 

Au centre de ce lieu mystique, l’héroïne principale, la mystérieuse  Miss Kō.

Qui est elle ?

Miss Kō est une "jeune eurasienne, amatrice d'art, de délices, de curiosités et de fêtes, elle n'a pas de visage, son corps tatoué est un livre ouvert sur sa vie, elle est l'hôtesse d'un lieu qui porte son nom, sans dévoiler sa fonction. Miss Kō est un mystère qu'elle vous invite à percer. Elle incarne le « génie du lieu », dans l’espace même du restaurant."

Elle nous invite à découvrir un univers particulier où les expériences diffèrent suivant les heures de la journée et les mois de l'année.

Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck

Chez Miss Kō, divers événements seront organisés, notamment sur le thème des sens et autour de plusieurs univers comme la mode, la musique ou encore la photographie. Présenté comme un "food street" nocturne et déjantée ou encore comme le temple de l'art urbain, ce nouveau concept dépasse celui de la restauration. Le style décoratif est incroyable et nous transporte hors du temps dans un lieu ou règne le fantasme et la découverte.

Côté cuisine, des parfums mêlés d’Extrême Orient et d’Occident se rencontrent. Les odeurs envoûtantes ne font que rendre le lieu encore plus féerique et mystérieux. Vous vous retrouvez alors plongé au coeur d'un scénario déroutant où tout est mis en oeuvre pour vous désorienter. Un immense bar de 26 mètre de long, composé d’une centaine de petits écrans, diffuse en continu les journaux télévisés asiatiques. Des jeux de lumières rendent l'endroit plus vivant comme par exemple, la présence d'un morphing de visages asiatiques projetés sur le mur de béton.

L’agence anglaise GBH a créé l'identité graphique autour de Miss Kō : « un symbole jeune, sexy mais éternellement mystérieux de l'Asie et la réalisation de ses traditions et de son étrangeté », explique le directeur artistique Peter Hale GBH. Le logo est représenté par neuf grains de riz qui symbolisent chacun, un des pays qui a inspiré la création du menu Miss Kō.

Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck
Miss Kō, le restaurant chef d'oeuvre de Starck

« Quelquefois les rêves sont fiévreux, fous, étranges. On se réveille différent, ébloui par ce que l’on y a vécu, soulagé de se réveiller, triste de ne pas être sûr d’y retourner.
Miss Kō, c’est ça, seulement ça, surtout ça.
Un fantasme crée de toute pièce, un cadavre exquis et asiatique, un collage fou où l’on percute une lointaine cour des miracles dans une rue issue de Blade Runner, où règne une folie créative sans limite, où les artistes n’ont plus de barrière, où la technologie montre un demain excitant, où l’industrie devient art.
Le portrait, par David Rocheline, de l’énigmatique Miss Kō règne sur un univers anarchique de cuistots hurlant dans la vapeur de leur cuisine, de bidons de lessive au pays des merveilles, de fresques d’aquarium sous acide, de théières monstrueusement grandes et trop lumineuses.
Une profusion de signes incompréhensibles, bien que peut-être asiatiques. Une exagération infinie d’écrans d’informations, désinformations …
Dans l’univers de Miss Kō, rien n’est normal, même pas nous. C’est contagieux. »

FOOD, ART & CURIOSITÉS Miss Kō pour Philippe Starck

Faites comme nous et réservez votre table chez Miss Kō !

Commentaires

Haut de page